Sommaire

Préface
Par Pierre Weber, Professeur agrégé de lettres modernes


Monologue
Imaginaire


Prologue
La couleur du temps

Les sujets du récit

1878 : Voyages en pays annexé par Victor Tissot
Alsace origine France


1870 : Une histoire de branquignoles réactionnaires
L’impréparation de la guerre de 1870


1725 : A Wissembourg, le fabuleux destin d’une princesse Polonaise, Reine de France

Une histoire en France et non de France 


1898 : L’architecture est un langage du pouvoir
La Neustadt dans tous ses états


1896 : La porte fermée, Sigmund Freud entre par la fenêtre
L’inconscient a ses raisons que la raison ignore


1859 : L’origine des espèces n’est pas ce qu’on croyait
Le scepticisme opposé par la science est insupportable au sacré


1898 : Être double, charnel et éthéré
Un essai sur l’existentialisme, un autre sur les religions


1899 : La vérité est en marche et rien ne l’arrêtera
L’affaire antisémite du mulhousien Dreyfus

1898 : Les hommes ne portent plus le grand tricorne
Quand les protestants introduisent la rationalité


1898 : Scènes de mort à la campagne
Pas drôle, mais il fallait bien le traiter


1898 : Eloge de Marie, couturière à Lampertheim
Le besoin d’appartenance


1898 : Là où on entend les paysans aiguiser leurs faux 
Préempter Oberlin comme patron de l’Alsace


1907 : La culture est un moyen de faire de la politique autrement
L’art alsacien coupable de consanguinité ?


1868 : Mélanie comtesse de Pourtalès
Rencontre entre une aristocrate et un médecin de campagne


1897 : L’académie de médecine à Moscou
Quand le baron Heeckeren d’Anthès de Soultz provoque en duel Pouchkine


1898 : Les cousins assassinés
Sissi l’impératrice et Louis II de Bavière deux destins annihilés

Epilogue

Avec le temps